Covid-19

Retour du délai de carence

La suspension du délai de carence pour l’ensemble des arrêts maladie prend fin le 10 juillet.  La période pendant laquelle l’assuré doit attendre avant de pouvoir bénéficier des indemnités journalières de maladie sera à nouveau de 3 jours.

Lire la suite

Adoption de la seconde loi d’urgence Covid-19 du 17 juin 2020

La seconde loi d’urgence Covid-19 publiée ce jeudi  18 juin 2020 introduit de nouvelles mesures aménageant dispositif de l’activité partielle. La nouvelle loi met en place, en son article 53, un dispositif spécifique d’activité partielle de longue durée, dit  «  activité réduite pour le maintien de l’emploi » et ce à compter du 1er juillet 2020. Ce dispositif vise à accorder la possibilité aux entreprises confrontées à une réduction d’activité durable d’abaisser l’horaire de travail si toutefois elles s’engagent à maintenir l’emploi. Le recours à l’activité partielle de longue durée suppose en amont la conclusion d’un accord collectif d’établissement, d’entreprise ou Adoption de la seconde loi d’urgence Covid-19 du 17 juin 2020

Lire la suite

Déclaration des heures d’activité partielle pour l’attribution des points AGIRC-ARRCO

Il est possible pour les salariés placés en activité partielle d’obtenir des points de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO. Une circulaire AGIRC-ARRCO du 2 juin 2020 en présente les modalités d’attribution. Le bénéfice de l’attribution de point suppose nécessairement que : les périodes d’activité partielle des salariés ont été indemnisées par l’employeur, la durée des heures indemnisées soit supérieure à 60 heures au cours de l’année civile. En principe, pour que les salariés se voient attribués des points de retraite l’employeur doit déclarer les heures d’activité partielle indemnisées dans sa déclaration sociale nominative (DSN) mensuelle.  

Lire la suite

Assouplissement des conditions d’utilisation des titres restaurant jusqu’à fin 2020

A compter du 12 juin 2020 les conditions d’utilisations des titres-restaurant seront assouplies et ce pour le reste de l’année. Un décret publié le 11 juin, applicable dès le 12 juin prévoit : d’une part le doublement du plafond d’utilisation des titres-restaurants, d’autre part la possibilité de les utiliser les dimanches ainsi que le jours fériés. Le plafond journalier sera également porté à 38 euros au lieu de 19 euros en principe pour la période. Cette dérogation ne s’applique néanmoins qu’au profit de certains établissements à savoir :  les restaurants traditionnels les établissements de restaurations rapides mobiles ou non, Assouplissement des conditions d’utilisation des titres restaurant jusqu’à fin 2020

Lire la suite

Activité partielle pour garde d’enfants : Précisions de l’administration

Le 5 juin dernier, le Ministère du travail a mis à jour sur son site, son document intitulé « Covid 19-précisions activités partielles » rédigé à destination des entreprises. Dans ce document, la réponse à la question 17, qui traite de la possibilité pour les salariés devant rester à domicile pour garder les enfants de bénéficier de l’activité partielle, a été modifiée. Le Ministère du travail précise qu’à compter du 2 juin, le placement en activité partielle est de droit dès lors que les salariés concernés fournissent une attestation de l’établissement d’accueil de l’enfant  indiquant que l’établissement ne peut accueillir l’enfant. Si Activité partielle pour garde d’enfants : Précisions de l’administration

Lire la suite

Activité partielle – Le début des contrôles

Suite au large déploiement du dispositif de l’activité partielle, des contrôles sur les demandes d’activité partielle commencent à avoir lieu. Plusieurs types de fraudes sont recherchés par les DIRECCTE : la déclaration de l’employeur en activité partielle d’un  salarié fictif ou embauché  exclusivement à cette fin, la déclaration d’un nombre d’heures en activité partielle plus important  que les heures effectivement chômées. la déclaration par l’employeur des taux horaires supérieurs au taux réel. en cas d’activité partielle, le recours par l’employeur à la sous-traitance ou à l’intérim pour combler l’absence des salariés placés en activité partielle. le salarié en congé (ou en Activité partielle – Le début des contrôles

Lire la suite

Impact de la mise en activité partielle des salariés sur le droit aux congés payés et sur le montant de la participation et de l’intéressement

La mise en activité partielle n’a pas d’impact sur l’acquisition des congés payés et la répartition de la participation et de l’intéressement et ce en application des dispositions de l’article R.5122-11 du code du travail. Ainsi, la totalité des heures chômées, qu’elles aient été indemnisées ou non, est prise en compte pour le calcul de l’acquisition des droits à congés payés. Elle est également prise en compte pour la répartition de la participation et de l’intéressement lorsque cette répartition est proportionnelle à la durée de présence du salarié. Lorsque cette répartition est proportionnelle au salaire, les salaires à prendre en Impact de la mise en activité partielle des salariés sur le droit aux congés payés et sur le montant de la participation et de l’intéressement

Lire la suite

Activité partielle au 1er juin – Nouvelles règles d’indemnisation

Une évolution des règles de la prise en charge par l’État de l’activité partielle au 1er juin prochain a été annoncée par le ministre de l’économie. Ainsi, selon un communiqué de presse du 25 mai dernier, les conditions de prise en charge de l’indemnité d’activité partielle seront revues au 1er juin prochain : L’indemnité versée au salarié ne change pas : l’employeur continuera de verser au salarié une indemnité minimale correspondant à 70% de sa rémunération brute, sans pouvoir être en-dessous du SMIC. L’allocation perçue par l’employeur change : l’État et l’Unedic prendront en charge 85% de l’indemnité versée au salarié, dans la Activité partielle au 1er juin – Nouvelles règles d’indemnisation

Lire la suite

CSE – Basculement du budget de fonctionnement vers le les œuvres sociales.

Les députés ont adopté le 15 mai 2020, en première lecture, le second projet de loi d’urgence Covid-19. Ce projet comporte diverses mesures dont une intéressera certains d’entre vous. Il s’agit de la possibilité pour le CSE d’opérer un transfert exceptionnel de son budget de fonctionnement vers son budget activités sociales et culturelles. À titre exceptionnel et jusqu’à l’expiration d’un délai de 6 mois suivant la fin de l’état d’urgence sanitaire, le projet de loi autorise le transfert jusqu’à la moitié du budget de fonctionnement du CSE vers le budget activités sociales et culturelles. L’idée est d’apporter un soutien aux salariés CSE – Basculement du budget de fonctionnement vers le les œuvres sociales.

Lire la suite